A méditer…le silence

Quand des événements nous touchent, que cela soit dans notre vie personnelle ou professionnelle, on ne sait pas toujours comment faire et que dire pour aider.

Un (e) ami (e) ou un (e) collègue dans le douleur, et là, on peut ne pas savoir quoi dire ou quoi faire. Pas toujours facile d’avoir les mots et le comportement adaptés, certaines personnes peuvent être aussi, involontairement, maladroite.

Cette phrase est à relire et à relire, parfois la plus grande aide que l’on peut apporter à une personne en difficulté c’est le Silence.

Savoir se taire, ne pas en rajouter, ne pas se comparer, ne pas faire croire que l’on comprend ce que l’autre ressent, car non on ne le comprend pas, car on ne le vit pas soi-même et que chacun est différent.

Savoir poser des filtres de précaution pour juste faire preuve d’attention.

Le silence permet ceci, il est à portée de toutes et de tous.

Il peut aussi éviter de faire plus de mal, car parfois les mots mal choisis font plus de mal.

Avoir une épaule où poser sa tête, un regard attentionné, une main dans la sienne…ces gestes peuvent suffire pour apaiser des douleurs, aider à surmonter l’épreuve, et montrer que l’on est présent dans ce moment, que l’on est là tout simplement.

Alors pensez-y lorsque vous êtes face à une personne en deuil, ou en détresse émotionnelle. Chuuuutttttt

Le silence est d’or 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *